Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


LUCY

Publié par François Place sur 26 Août 2014, 16:30pm

Catégories : #Action-Philosophie

LUCY, le dernier film de Luc Besson part du principe que l’être humain n’utilise que 10% des capacités de son cerveau et il s’agit pour moi d’un film presque indescriptible et inclassable (dans le bon sens du terme) du fait des nombreux messages philosophiques qu’il transmet sur un fond de triller/action. Une critique de LUCY semble donc quasiment impossible mais nous allons tout de même essayer en en reprenant les grandes lignes.

Donc le film commence après une petite session documentaire sur l’origine de la vie, lorsque Lucy (interprétée par Scarlett Johansson plus douée que jamais), une jeune étudiante, se retrouve harcelée par un homme qu’elle ne connaît que depuis une semaine (et qui n’a pas vraiment l’air blanc comme neige), pour qu’elle livre une mystérieuse mallette à un certaine Monsieur Jang dans un luxueux hôtel de Taïpei (Taïwan). Après une ( peut-être trop ) longue discussion entre les deux protagonistes sur le seuil de l’hôtel, Lucy est contrainte de livrer la mallette et elle va à la réception pour demander Monsieur Jang. Des hommes de la mafia coréenne viennent la chercher et flinguent son camarade (jusque là tout va bien). Et c’est à partir de là que le film devient intéressant car l’ambiance lente et peu dynamique des passages précédents change pour une atmosphère oppressante dans laquelle on ressent tout la détresse et l’effroi de Lucy lorsqu’elle est conduite dans la suite pleine de cadavres d’un parrain de la mafia coréenne. Elle en vient à ouvrir la fameuse mallette qui contient quatre sachets d’une étrange poudre bleue qui s’avère par la suite être une nouvelle drogue que les coréens veulent faire parvenir en Europe en utilisant quatre « mules » d’origines différentes.

Suite aux maltraitances qu'elle subit, son sachet se déchire et la drogue se répand dans son corps.

Lorsqu’elle se réveille, Lucy n’est plus la même : ses capacités cérébrales se décuplent et elle va se mettre en quête des trois autres « mules » pour récupérer leurs sachets. Elle fera la rencontre du professeur Samuel Norman (interprété par Morgan Freeman) qui est un spécialiste du cerveau et qu’elle souhaite aider dans ses recherches.

Le film est vraiment formidable, les scènes d’action sont très bien réalisées de même que les effets visuels et Scarlett Johansson joue magnifiquement bien. On remarque également la portée documentaire du film avec les scènes dans l’amphithéâtre où le professeur Norman présente ses théories sur le cerveau humain. Mais outre tout cela, LUCY est une véritable leçon de vie que je conseillerais potentiellement à n’importe qui, vu que les messages du film sont bons pour tout le monde et nous apprennent à voir la vie autrement.

François Place

LUCY
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents