Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Le Sel De La Terre

Publié par A.MARIOTTE sur 27 Novembre 2014, 20:14pm

Catégories : #Documentaire

« Depuis quarante ans, le photographe Sebastião Salgado parcourt les continents sur les traces d'une humanité en pleine mutation. Alors qu'il a témoigné des événements majeurs qui ont marqué notre histoire récente : conflits internationaux, famine, exode... Il se lance à présent à la découverte de territoires vierges aux paysages grandioses, à la rencontre d'une faune et d'une flore sauvages dans un gigantesque projet photographique, hommage à la beauté de la planète. Sa vie et son travail nous sont révélés par les regards croisés de son fils, Juliano, qui l'a accompagné dans ses derniers périples et de Wim Wenders, lui-même photographe. »

Pour commencer par du positif : quel bonheur de découvrir des êtres humains optimistes, artistes, rêveurs et acteurs d’actions bénéfiques pour la vie...
Ce film permet d’espérer que le côté monstrueux de l’Homme, capable du pire et de rendre fou celui qui veut comprendre pourquoi autant de souffrance est possible, n’est pas plus important que l’Amour. De plus, Wenders parvient à respecter la chronologie des événements sans que son documentaire ne tombe dans le biopic classique égrenant le cours des années de manière laborieuse. Ainsi, on nous montre un l’artiste en action, toujours aux aguets pour prendre la bonne photo, mais aussi capable de rester des heures entières dans la même position tant qu’il n’a pas obtenu ce qu’il souhaite sans que des longueurs viennent déranger et casser le rythme du film. Enfin, n'oublions pas de préciser que les images sont tout simplement magnifiques, à la hauteur du travail photographique de Salgado.

C'est aussi la découverte d'un homme : son métier, ses espoirs, ses envies, ses idées...Salgado, dont les photos sont magnifiées par l'image de cinéma, se raconte face caméra à plusieurs reprises, évoquant l'évolution de son travail, sa dépression et sa renaissance à travers un militantisme écolo. Mais Wenders, tout à son admiration pour l'artiste, en oublie parfois de s'accrocher à un sujet vraiment précis.

Du coup, ce documentaire brasse un peu large. L'analyse précise du travail du photographe aurait sans doute été plus captivante ; elle n'est que survolée pour laisser place au simple portrait d'un homme, certes passionnant, mais sur lequel un film reste à faire.

Axel MARIOTTE

Le Sel De La Terre
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents