Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Mommy

Publié par De Gruttola Emma sur 2 Novembre 2014, 21:43pm

Catégories : #drame

L’histoire se passe dans un futur possible au Québec. Le film commence dans un hôpital où une femme vient chercher son fils qui a brûlé sévèrement un des autres patients de l’hôpital. Cette femme (Diane) va devoir élever seule son enfant (Steve) atteint de TDAH. A cause de ce trouble, Steve ne tient pas en place et devient facilement violent. Après avoir été licenciée, Diane doit trouver un autre travail et, en même temps, gérer le comportement imprévisible de Steve. Les choses s’arrangent quand arrive Kyla, une voisine étrange, qui va donner des cours à Steve. Le trio va finalement s’entraider et se compléter.

Dans ce film, Xavier Dolan décide de s’attaquer à des sujets qui touchent beaucoup de gens : la solitude, l’intégration dans la société quand on est différent et le lien entre une mère et son fils. Ces thèmes sont très bien menés avec le jeu incroyable des trois acteurs principaux : Antoine-Olivier Pilon, Anne Dorval et Suzanne Clément.

Malgré son caractère violent, on s’attache très vite à Steve qui adore celles qui le soutiennent ... et il le montre bien. Diane est une mère qui aime son fils plus que tout. Optimiste jusqu’au bout, elle va se battre pour que Steve ait un avenir respectable. Quant à Kyla, c’est un personnage qui est dur à cerner. Renfermée au début, elle va réussir à s’épanouir grâce à Diane et Steve. Elle traite Steve comme son fils qui est mort tragiquement. Elle laisse tomber sa famille pour aller vers une autre.

Dès les cinq premières minutes du film, on sait comment l’histoire va se finir. Malgré cela, le film est touchant et ponctué de scènes drôles.

Le scénario ressemble aussi beaucoup à Happiness Therapy de David O’Russel où les deux personnages principaux ont aussi des troubles. Ils vont tous les deux essayer de s’intégrer à la société en s’entraidant mutuellement.

Le film comporte peu de musiques, mais elles sont quand même variées et rajoutent de l’émotion dans l’histoire.

Durant tout le film, il y a deux bandes noires qui disparaissent pendant quelques scènes géniales. Ces rares scènes sont les moments où Steve est parfaitement heureux ou quand Diane imagine le futur de son fils. Il y a aussi des moments où on fait un gros plans sur une partie du visage de quelqu’un comme la bouche ou les yeux. Cela permet de capter l’attention sur cet endroit précis et d’intensifier le moment.

Le rythme est assez lent et évolue petit à petit : cela permet de bien montrer la relation entre les personnages principaux.

J’ai vraiment aimé ce film, même si j’ai eu du mal à supporter la fin qui peut être justifiée. Les acteurs sont touchants et jouent vraiment bien. Un seul conseil que j’ai à donner : c’est de regarder le film en VO car il est impossible à traduire. Même si les expressions sont parfois grossières, elles sont dites avec tellement de naturel qu’elles sont uniques.

J’espère sincèrement que vous irez voir ce film.

Emma de Gruttola

Les sceptiques seront confondus.

Mommy
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents