Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


La loi du marché

Publié par Eva Favot sur 31 Mai 2015, 21:42pm

Catégories : #Drame

La loi du marché

La loi du marché est un film de Stéphane Brizé, sorti il y a 2 semaines sur les écrans. Il a concouru au festival de Cannes dans la sélection officielle. Un synopsis plutôt simple qui se résume à 2 phrases: à 51 ans, après 20 mois de chômage, Thierry commence un nouveau travail qui le met bientôt face à un dilemme moral. Pour garder son emploi, peut-il tout accepter ?

Je dois dire que je suis plus allée le voir pour l'acteur Vincent Lindon, qui joue notamment dans La belle verte sorti en 1996 et où il était génial, que pour l'histoire elle-même qui ne m'a pas plus interpellé que ça. Vincent Lindon dit dans une interview qu'il ne s'est jamais autant senti être fait pour un rôle que pour celui de Thierry. Il est vrai que son jeu est fort, mais malheureusement c'est le seul point positif que je retire de ce film! Et encore, je trouve qu'il ne méritait pas le prix de la palme d'or du meilleur acteur car il a parfois tendance à trop donner l'impression d'être là parce qu'il doit l'être, non pas par plaisir, comme si jouer dans ce film était un calvaire, malgré ce qu'il en dit. Un choix peut-être que de le montrer effacé et souvent filmé de trois-quarts, toujours en retrait de l'action comme dans les scènes d'interrogatoire notamment, où son personnage écoute les anonymes pris en flagrant délit de vol dans le magasin où il travaille en tant que vigile. Cette "disparition" de l'acteur pourrait constituer le souhait de portée universelle de ce film.

Décrit comme un drame, on a plus l'impression d'avoir à faire un documentaire en caméra cachée qu'à un film de cinéma! Il n'y a AUCUN plan fixe, que des plans avec une caméra embarquée qui bouge sans cesse, qui est floue, qui s'attarde sur des scènes inintéressantes ou en gros plans sur des objets futiles. Un scénario qui est presque inexistant, et c'est dommage car vouloir montrer les dures lois du travail était une bonne idée, mais ce n'est pas du tout abouti. La réalité racontée dans ce film, c'est une banalité vécue tous les jours par un bon nombre de gens, mais le réalisateur a choisi de la montrer telle qu'elle est et c'est bien ennuyeux On viendrait presque à se demander à l'arrivée du générique de fin si le film va enfin commencer ?

On pourra souligner le fait que Stéphane Brizé n'a travaillé (mis à part Vincent Lindon) qu'avec des acteurs amateurs, exerçant parfois leur propre rôle, ce qui nous rapproche encore plus du côté "documentaire inachevé". Les longs plans séquences se succèdent et nous entraînent dans la spirale infernale des démarches à Pôle emploi. Pire encore, dans un entretien d'embauche via Skype, dans lequel les qualifications et l’expérience professionnelle ne comptent plus et où il se voit donner des leçons sur la manière maladroite dont est fait son curriculum vitae. Il y a une déshumanisation à tous les niveaux, y compris pour les caissières d'une grande surface, épiées en permanence par des caméras de surveillance. Chercher la faute à tout prix, sans accorder la plus petite circonstance atténuante et profiter du moindre faux pas pour supprimer un poste. L'horreur aussi, lors des entretiens avec la conseillère financière de la banque plus à l'aise pour vendre des "produits" que rester à l'écoute de son interlocuteur.

Ne durant pourtant que 1h30, ce qui est plutôt court pour un long métrage, ce film est interminable! C'est la première fois où j'ai autant souhaité quitter la salle de projection dès la première demi-heure et où j'ai autant eu de mal à ne pas m'endormir.

Je ressors très pessimiste et, qui plus est, quand je vois le "buzz" que fait ce film notamment dans les festivals. Si quelqu'un l'a vu et en retire du positif, qu'il me fasse signe, parce que, en attendant; je ne conseille vraiment pas d'aller le voir, sauf si vous avez envie de dormir dans un siège de cinéma ou que vous voulez ressortir avec la nausée.. à vous de voir et de juger par vous même!

Eva Favot

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents