Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Les Nouvelles Aventures d'Aladin

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 18 Novembre 2015, 13:54pm

Les Nouvelles Aventures d'Aladin

Arthur Benzaquen nous propose Les nouvelles aventures d'Aladin, une comédie française sortie le 14 octobre 2015 réadaptant le conte d’Aladin, avec notamment Kev’adams (Aladin/Max) , Jean-Paul Rouve (Vizir), Vanessa Guide (princesse Shallia/Sofia) , Audrey Lamy (Rababa/Barbara), Éric Judor ( Le Génie) et quelques guests tels que LaFouine , Michel Blanc , Ramzi Bedia et même Arthur Benzaquen qui passe devant la caméra pour interpréter le rôle du magicien.

À la veille de Noël, Sam et Khalid, deux amis, se déguisent en Père-Noël afin de voler un maximum d'articles aux Galeries Lafayette. Mais Sam est coincé au rayons jouets par des enfants et doit leur raconter une histoire. Après longues délibérations, Max décide de raconter sa propre version d’Aladin. Sam commence alors un voyage au cœur de Bagdad où, hélas, le peuple subit la tyrannie du terrible Vizir connu pour sa cruauté et sa mauvaise haleine. Aladin le jeune voleur, aidé de son Génie, devra conquérir la princesse et sauver la ville malgré les obstacles.

On suit ici une double narration, l'histoire de Sam et de ses mensonges, et celle d'Aladin et de ses impostures, deux personnages qui se ressemblent énormément dans un décor radicalement diffèrent : les galeries Lafayette, symbole d'opulence et de consommation, et un Bagdad envoûtant avec ses traditions et un décor vraiment bien fait.
En revanche, le film en lui-même peine a trouver son public, il est vraiment vulgaire pour convenir à de jeunes enfants qui peuvent être attirés par ce héros de conte, et qui manque de maturité pour convenir à un public plus adulte. La cible idéale est donc le public adolescent (il utilise d'ailleurs pas mal de références culturelles ainsi que des rappeurs connus et la représentation du "jeune"en la personne de Kev' Adams afin de conforter dans cette idée de film pour ado).

A la sortie de la salle, il me reste une impression mitigée : ce film n'a pas de réelles ambitions, des effets spéciaux moyens mais usés jusqu’à la corde, des gags prévisibles et même pour certains gênants, certains personnages détestables... ce film dispose néanmoins d'un casting de premier choix et de décors impressionnants mais qui malheureusement ne suffisent pas pour laisser un bon souvenir.

Léa Desbiolles

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents