Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


The Danish Girl

Publié par Eva Favot sur 30 Janvier 2016, 15:09pm

Catégories : #Biopic

The Danish Girl
The Danish Girl
The Danish Girl
The Danish Girl
The Danish Girl
The Danish Girl

Léonardo DiCaprio serait-il encore une fois privé de l'oscar du meilleur acteur pour son rôle dans The Revenant face à un Eddie Redmayne, ou une plutôt, dans Danish Girl ? Cela ne m'étonnerait pas !

Danish Girl est le dernier film de Tom Hooper, réalisateur de notamment Les Misérables ou Le Discours d'un roi dans lequel on peut retrouver Colin Firth ou encore Helena Bonham Carter . On avait déjà pu remarquer un style de réalisation très en délicatesse et en lyrisme, un style à nouveau présent dans ce dernier. Tom Hooper est un réalisateur admirable et ce qui m'a vraiment frappé et marqué, c'est la direction de photographie. Le choix des plans, des couleurs, des tons donnés, de la disposition de tel ou de tel élément sont tellement réfléchis et magnifiques qu'on ne peut que le féliciter sur sur ce point, j'en suis ressortie en me disant que je n'avais que très rarement vu une telle chose auparavant.

Danish Girl c'est l'histoire véritable de la première chirurgie de ré-attribution sexuelle d'un homme à une femme effectuée en 1930, Lili Elbe, née Einar Wegener. Le film retrace également la magnifique histoire d'amour de Gerda Wegener avec son mari et tout ce qu'ils vont vivre et supporter ensemble, s'embarquant sur les territoires encore inconnus du transgenre, et la carrière de Gerda éclatante au grand jour, dans le même temps que Lili qui vivait à l'intérieur de Einar. Un livre sur cette même histoire a été écrit par l'écrivain David Ebershoff en 2000.

Les acteurs, Eddie Redmayne, Alicia Vikander, auxquels on peut rajouter Amber Heard et Matthias Schoenaerts, sont merveilleux ! J'avais découvert Eddie Redmayne l'année dernière dans The Theorie of Everything , un biopic sur l'histoire de Stephen Hawking, et il m'avait déjà impressionnée. Cette fois encore je me suis laissée emporter dans son jeu, c'est un acteur fabuleux qui arrive à transmettre des émotions incroyables et qui a un jeu très juste et sincère. Mérite attribué à Alicia Vikander qui joue le rôle de la femme aimante et qui arrive à rester forte malgré tout jusqu'à la fin, d'une justesse imparable, elle est très émouvante. Ce que j'aime dans ce film, c'est que Tom Hooper ne tombe pas dans les stéréotypes et les caricatures de ce qu'est le transgenre. C'était un sujet tabou au XXième siècle, si bien que seulement 3 personnes ou 4 arrivent à accepter et à soutenir le couple, mais le sujet l'est encore aujourd'hui malheureusement, et il arrive à l’amener à sa manière qui va venir nous toucher dans le fond de notre coeur et nous prendre à nos émotions. Jusqu'au générique de fin, on a le souffle coupé, c'est le pouvoir de Hooper d'arriver à contrôler notre respiration. Il arrive, dans sa mise en scène, à nous faire comprendre ou non quand on doit respirer et c'est extraordinaire. Un film qui nous touche tout autant sur le sujet traité, l'impact de cette décision à l'époque, que dans la réalisation subtile.

Danish Girl veut dire "La Fille Danoise", un titre à double sens et double rôle, alors qu'il aurait pu être éponyme de Lili Elbe: ici, on parle bien de son histoire, mais aussi de celle de Gerda sa femme, ou de la femme en général après tout.

Ce qu'on pourrait reprocher à ce film c'est son but, réussi, certes, de vouloir émouvoir le spectateur; parfois cela en devient redondant et, même si les personnages sont merveilleux, je trouve qu'on ne s'attache pas suffisamment à eux. J'aurais aimé qu'il les traite plus en profondeur, plus psychologiquement que ce qu'il a fait. On reste encore trop en surface et le lignage temporel reste encore vague, tout se passe rapidement et même plus simplement que ce qu'il en a été dans la réalité, c'est dommage parce qu'on perd dans la profondeur de l'impact émotionnel et j'aurais aimé être prise aux tripes, Hooper en était capable. Ce film reste encore une fois trop lisse, trop écrit pour avoir un oscar plus que pour nous marquer ou faire passer un véritable message, il en est pour moi à mi-chemin.

Cela ne m'a pas empêchée de vraiment apprécier ce film et d'en ressortir avec des émotions perplexes et mélangées, en plus de quelques larmes sur la joue. Je vous conseille d'aller le voir à votre tour, pour la performance globale qui marque un beau film pour ce début 2016. J'ai l'impression que ça va être une très belle année cinématographique, je l’espère, en tout cas janvier démarre très fort! Danish girl c'est un beau film, de beaux acteurs, une très belle réalisation, mais même si ça ne sera pas non plus le film de l'année, il en mérite largement le détour.

Eva Favot

Mais, à l'intérieur du crâne, c'était comme s'il y avait deux cerveaux, deux moitiés de noix: elle et lui.

Danish Girl - David Ebershoff

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents