Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Comment c’est loin

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 24 Mai 2016, 18:49pm

Comment c’est loin

Comment c’est loin, un film français réalisé par Orelsan et Christophe Offenstein. C’est le premier film du rappeur Orelsan. Il est sorti le 9 décembre 2015 en France et le 23 décembre 2015 en Belgique.

C’est l’histoire d’Orel et Gringe, la trentaine, qui, après une dizaine d’années, n’ont toujours pas fini d’écrire leur premier album de rap : ils sont incapables de finir une chanson. Leurs textes sont mauvais, inintéressants et ne transmettent aucun message. Leurs producteurs perdent patience et leur expliquent qu’ ils ne peuvent pas continuer ainsi. Ils finissent par avoir une dernière chance. Ils ont 24 heures pour écrire et enregistrer une chanson. Mais ils sont loin d’imaginer que leur journée va être aussi longue, entre la peur, le stress, leurs amis, leurs problèmes de couple…

Après six semaines de tournage en Normandie dans les alentours de Caen, Orelsan et Christophe Offenstein nous proposent une «comédie semi-musicale ».La bande originale du film a été adaptée pour constituer un second album des Casseurs Flowters. La difficulté pour Orelsan a été de ne pas faire de ce film un clip, comme il a l’habitude de faire. Les réalisateurs ont fait le choix de prendre des acteurs peu expérimentés pour garder cette notion de réalité et d’improvisation, le but était vraiment de conserver la spontanéité des personnages. Ce film est très bien filmé : on se met à la place des personnages, on rit, on réfléchit, puis on commence à chercher comment on ferait pour se sortir de cette situation. Les personnages vont être vraiment attachants. L’humour est utilisé pour dédramatiser la situation tout au long du film.

J’ai adoré ce film, je trouve qu’il transmet un beau message d’espoir à tous, et que c’est une belle leçon de vie qui donne envie de croire en l’humanité et de croire en ses rêves, de s’y accrocher. Je vous recommande ce film !

Roth Marie 2nd12

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents