Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Sausage Party

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 19 Décembre 2016, 12:01pm

Catégories : #Comédie, #Animation

Sausage Party

Avez-vous déjà vu un film où des saucisses vivantes se moquent du conflit israélo-palestinien en prenant de la drogue? Non? Pourtant, il vient d’être réalisé, et il s’appelle Sausage Party ! D’une durée d’1h27, ce film d’animation américain totalement déjanté a été coréalisé par Conrad Vernon et Greg Tiernan.

Une saucisse du nom de Frank mène une vie paisible dans un supermarché et rêve du jour où "il" sera acheté par « les dieux » (les Humains). Malheureusement pour lui, il va apprendre que tout cela n’est qu’un mensonge créé par les « produits non-périssables » pour ne pas semer le chaos dans le magasin. Frank (Seth Rogen) et Brenda la Brioche (Kristen Wiig) vont donc devoir mener l’enquête, au péril de leur « vie ».

Pour commencer, l’animation 3D est plutôt bien réussie, pour un film à petit budget qu’est Sausage Party. Les scènes d’actions sont bien réalisées. Les contours des personnages sont affinés, et les détails sont nombreux. Les lieux sont eux aussi bien modélisés. Les couleurs sont plutôt vives et chaudes, hormis à un moment du film, dans l’arrière-boutique.

De plus, le casting est parfait au niveau des voix (originales), avec la bande de Seth Rogen qui y met vraiment de sa personne et qui prend un malin plaisir à jurer, provoquer et crier dans tous les sens. Chaque personnage représente une culture différente (Tacos pour le Mexique…). Nous remarquerons également de nombreux clins d’œil à la culture populaire : beaucoup de personnalités sont représentées sous différentes formes et des scènes classiques du cinéma sont reprises (je pense par exemple à la référence à Titanic, quand Brenda est sur le caddie).

Interdit au moins de 12 ans en France, Sausage Party enchaîne les allusions sexuelles, sans oublier les gros mots à presque chaque réplique. Choquant? Non. Vulgaire? Un peu. Même si le film est plutôt drôle, il n’est vraiment pas adapté au jeune public et aurait dû être classé "interdit aux moins de 16 ans". La Religion, les ethnies, l’homosexualité, le conflit israélo-palestinien en passant par les figures hitlériennes... le long-métrage prend un vulgaire plaisir à se moquer des sujets qui fâchent. Au final, sans les scènes provocantes du film, il ne reste plus grand-chose : le scénario, bien qu’original, est peu recherché. L’imbécilité des dialogues le rend moins crédible et « lourd » vers la fin. La scène finale peut, quant à elle, choquer plus d’un spectateur… Cependant, Sausage Party veut aussi nous faire réfléchir : derrière ses allures de film réalisé par des illuminés se cache un vrai message qui dénonce notre société actuelle, et qui nous explique que nous ne devons pas rester «fermés d’esprit » (comme la saucisse dans son sachet au départ). Bien au contraire, nous devons nous adapter à notre monde, et être plus «ouverts d’esprit ».

Ce n’est donc pas un bon film, mais on pourra dire que c’est du jamais vu. Je vous déconseille d’aller le voir, sauf si vous êtes vraiment ouvert d’esprit et que vous voulez rigoler devant cet univers déjanté et plus que trash. Sausage Party est choquant, peut-être, mais on ne risque pas de l’oublier !

 Armand Paris

La bande-annonce vous donne un avant-goût de ce long-métrage... Piquant !

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents