Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Premier Contact

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 4 Février 2017, 16:08pm

Catégories : #Science-Fiction

Premier Contact

Un film éblouissant, sans fausse note et puissant, voilà ce qui résume Premier Contact. Sorti en salles en Décembre 2016, Premier Contact s’est inscrit comme Le film SF de l’année.

Réalisé par le québécois Denis Villeneuve (Sicario, Prisoners), ce long-métrage de presque deux heures est adapté du roman écrit par Ted Chiang, intitulé L'Histoire de ta vie (Story Of Your Life) et sorti en 1998.

Il raconte l’histoire d’une linguiste, Louise Banks (Amy Adams), appelée par le gouvernement pour tenter de communiquer avec de mystérieux vaisseaux surgissant un peu partout sur Terre. Louise n’a que très peu de temps pour comprendre les intentions de ces « visiteurs inconnus »… Et elle prendra de nombreux risques, au péril de voir l’Humanité disparaître à jamais.

Ce croisement entre Rencontres du 3ème type de Spielberg et 2001, l’odyssée de l’espace de Stanley Kubrick est dirigé d’une main de maître par Denis Villeneuve. Bouleversante dans son rôle de linguiste, Amy Adams ne se contente pas de jouer l’action, elle la vit. Jeremy Renner (Avengers), plus habitué aux films d’actions, interprète plutôt bien l’astrophysicien enjoué à l’idée de faire une nouvelle rencontre.

Alimenté par de nombreux flash-backs touchants, Premier Contact est visuellement captivant, avec des effets spectaculaires et des paysages à couper le souffle.

L’ambiance nous plonge, dès les premières minutes, dans un état d’alarme permanent. Petit à petit, les couleurs deviennent ternes, étranges, voire mystérieuses. L’intérieur du vaisseau «extraterrestre » est sombre mais en même temps rassurant. Le film plonge le spectateur dans une sorte d’intimité avec les acteurs, seuls dans ce grand endroit, esthétiquement envoûtant.

La musique, bien que quasi-inexistante la première demi-heure, devient par la suite saisissante et incroyablement puissante. On notera également certains sons qui sortent presque du trépas, à la fois poignants et étonnants.

Original, le film sort des sentiers battus et des vieux clichés sur les aliens en nous faisant prendre conscience à quel point la communication et le partage sont importants. Il donne une dimension autre et intense dans notre rapport avec l’inconnu et préfère laisser la place aux images, qui peuvent souvent en disent bien plus que les dialogues.

Intelligent, original et d’une puissance émotionnelle rarement vue, ce film de SF bouleverse sur le thème de la rencontre avec « l’autre ». Les heptapodes, les dessins à l’encre, la musique et l’histoire, tout est parfait. Ce film est donc un « premier contact » réussi avec le réalisateur…

Armand Paris

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents