Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


L'école buissonière

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 27 Octobre 2017, 13:50pm

    

        Un nouveau film émouvant et sauvage du grand Nicolas Vanier!

 L’école buissonnière nous entraîne en 1930 à la suite de Paul, un jeune orphelin, qui va se retrouver dans une famille d’accueil habitant dans le domaine forestier d’un riche comte. Le jeune garçon va bientôt découvrir la nature et ses mystères en compagnie de Totoche, un braconnier libre comme le vent qui lui apprendra toutes ses astuces et ruses pour tromper Borel, le garde forestier souhaitant le mettre en prison. Cela marquera aussi une transition chez Paul, car il apprendra de grandes révélations et de multiples vérités sur ses origines…

 

        En un mot : magnifique ! L’intrigue  est captivante, avec de multiples rebondissements et évènements du début à la fin ! Oui, cela devient assez prévisible vers la fin, mais ça n’empêche pas de finir le film avec le sourire aux lèvres. Les personnages sont attachants, et leur jeu d’acteur est simple et sans fioritures. Ils utilisent de plus un argot local du XXe siècle, ce qui rend le film plus réaliste et ajoute certains passages humoristiques. Et puis il y  a tout de même plusieurs histoires entremêlées : Célestine, mariée à Borel mais aimant Totoche, les origines de Paul, son amour pour la petite gitane, la guerre entre Totoche le braconnier et Borel le garde forestier… on pourrait penser que cela nuirait à l’intrigue, mais non ! Toutes ces histoires se croisent, se coupent et s’entremêlent afin de former une grande trame principale que l’on arrive parfaitement à suivre.

      

       Pour les plans, le décor, que dire ? On retrouve la qualité des images - des couleurs vives aux détails de la forêt - des précédents films de Nicolas Vanier. Les plans sont magnifiques, que ce soit sur les animaux et la forêt ou sur les acteurs ! Et le film garde une fraicheur et une innocence que l’on a déjà pu observer dans Belle et Sébastien, grâce notamment au rôle du jeune Paul découvrant la nature avec émerveillement. Ce film est totalement accessible à toutes classes d’âges et donne à réfléchir sur la relation entre l’Homme et la nature, et même entre les humains et les autres êtres vivants : végétaux, animaux… Ainsi que sur les relations humaines bien sûr.

 

       Vraiment, ce film est à déguster absolument, pour les amoureux de la nature comme pour tous les autres ! Oubliez donc toutes ces métropoles bruyantes et polluées et suivez Paul dans la forêt, à la recherche de son passé perdu. Qui sait, peut-être trouverez-vous aussi quelque chose que nous avons tous perdu…

 

                                                                                                        Lejeune Marie-Lou

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents