Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


COCO

Publié par Les élèves du lycée Baudelaire sur 28 Décembre 2017, 11:44am

 

               Encore une fois, Disney revient en force pour ces fêtes de fin d’année ! Avec COCO, de Lee Unkrich et Adrian Molina, le célèbre studio d’animation nous entraîne avec enthousiasme au cœur du Mexique, pendant la fête des Morts, à la rencontre de Miguel et de sa famille. Cette famille a depuis longtemps banni la musique, qui est totalement interdite dans la maisonnée. Mais Miguel n’est pas de cet avis : lui ce qu’il veut, c’est être musicien comme son idole, le chanteur guitariste Ernesto de la Cruz. A cause de certains évènements, Miguel va se retrouver… au pays des Morts !! Commencera alors une longue épopée pour retrouver les origines de sa famille, et surtout rentrer chez les vivants avant le lever du soleil…

 

           Oui oui, c’est vrai : qui dit Disney dit histoire simple, affreusement prévisible et destinée à des enfants relativement jeunes… Et alors ? Très bien, il y a forcément des moments « clichés », mais l’histoire reste tout de même étonnement prenante, avec toujours une recherche d’imprévus. De plus, qui n’a jamais pleuré devant un Disney ? Le film réussit à nous toucher, nous émouvoir, nous révolter en même temps que Miguel, et nous offre un magnifique conte sur la famille et les relations parfois tendues parents/enfants. Les personnages sont tous très attachants, et ne requièrent pas beaucoup d’effort pour les comprendre : un élément de plus qui nous permet de mieux apprécier l’intrigue ! Les décors et les costumes des protagonistes sont réalistes, et les lieux, bien qu’ils soient légèrement stéréotypés, sont assez descriptifs et fournis en détails.

 

             La première chose qui frappe dans le film, ce sont les couleurs : du début jusqu’à la fin du film, elles sont toujours chaudes, brillantes et même éclatantes ! Des couleurs vives des sombreros mexicains aux hôtels fluorescents du pays des Morts, on aurait presque chaud (ce qui est bienvenue en ce temps d’hiver).  Après vient le son : souvent une musique d’ambiance, parsemée par quelques chansons. Elle sert, plus efficacement qu’un long monologue, a tout de suite nous faire comprendre l’essentiel des sentiments du personnage et à faciliter l’identification. Un autre point positif, c’est que l’on ne s’ennuie jamais ! Les séquences sont rythmées et dynamiques, mêlant courses effrénées, dialogues percutants et accords endiablés de guitare. Tout est clair, et en sortant de la salle, on a juste envie de sourire à la vie !

 

            Bref, en résumé, passez donc à la Turbine si vous n’avez rien à faire de mieux.  COCO vous fera faire le plein de soleil et de bonne humeur pour cette nouvelle année qui commence !

 

                                                                                                         Lejeune Marie-Lou, Snde2

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents