Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Paris la blanche

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 9 Juin 2018, 20:29pm

Paris la blanche

      Paris la blanche, un film qui vise juste. D’une flèche légère et précise Lidia Tarki touche par son sens narratif et sa sensibilité esthétique. Elle dresse le portrait d’un couple algérien séparé depuis 48 ans : lui, est parti en France seul pour subvenir aux besoins de leur famille, elle, l’attend au pays avec la lourde tâche d’élever leurs enfants. Depuis quelques mois Nour (= Zahir Bouzerar) ne donne plus signe de vie. Inquiète, Rekia (=Mandi Tassadit) traverse pour la première fois de sa vie la mer méditerranée à la recherche de son époux. D’hôtels en hôtels et de rencontre en rencontre, Rekia se rapproche petit à petit de Nour dans les rues d’une ville pas si blanche.

      Au-delà d’un l’équilibre narratif remarquable, la force de Paris la blanche vient certainement de la précision de réalisation de Lidia Tarki. Chaque image est pensée, imaginée et capturée pour raconter une histoire par elle-même. Le langage visuel et sonore immerge le spectateur jusqu’à surpasser, dans certaine séquence, les dialogues. Comme le ferait un tableau, chaque plan parle à l’inconscient du spectateur et le transporte dans une histoire et un univers qui n’est pas le siens.

      Les dialogues ne sont cependant pas négligeables, leur simplicité rend chaque personnage plus honnête et attachant aux yeux du spectateur. Chacun d’eux a du relief par ses qualités cachées derrière des maladresses.

    Il est important de souligner la volonté de Lidia Tarki qui est allée jusqu’à outrepasser les lois pour intégrer à son film une vue des berges d’Alger sans quoi son film n’aurait pas été le même.

       En bref Paris la blanche est un film d’équilibriste où cohabitent technique et prise de position. Cette œuvre riche d’enseignements est à voir par tous les cinéphiles.

 

Vianne BURQUIER

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents