Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


1917

Publié par Gabriel Berthaud sur 28 Février 2020, 15:41pm

Catégories : #Action, #Film de guerre, #Historique

1917

  Bonjour, nous allons aujourd'hui parler du film 1917 sorti le 15 janvier 2020 et réalisé par Sam Mendes. Sam Mendes est un réalisateur talentueux a qui on doit American Beauty (Oscar du Meilleur film et réalisateur en 2000) et qui était à la tête de la réalisation des deux derniers James Bond sortis en salle, a savoir Skyfall et Spectre. Avec 1917, Mendes a voulu montrer a l'écran un événement sous représenté : La Première Guerre Mondiale. 

  Ce film nous expose deux personnages principaux, les soldats américains Schofield et Blake, qui ont pour mission a eux seul de porter un message au front pour empêcher une attaque vouée a l'échec. Ils se lancent dans une véritable course contre la montre, derrière les lignes ennemies.

  Pour commencer, parlons de la manière dont le film a été réalisé. Dans le Making off du film, on apprend qu'il été tourné presque intégralement en plan séquence. Ce choix fait que l'on a l'impression de suivre les personnages tout au long du film comme si c’était nous la caméra. Ce film est un film de précision qui a demandé une attention particulière au détails.

 Le son a une importance capitale dans ce film. La bande son composée par Thomas Newman (responsable des musiques d'un autre film de Sam Mendes, American Beauty) porte le film du début a la fin dans tout les moments de tensions qui le compose. Que ce soit les bruits d'explosion ou bien les silences de morts des No man's land, le film arrive toujours a nous tenir en haleine grâce a son mixage sonore, qui lui a valu un oscar.

 Le film met en avant deux jeunes Acteurs que sont George Mackay dans le rôle de Schofield et Dean-Charles Chapman dans le rôle de Blake. C'est un choix audacieux au vu du reste du casting (Mark Strong et Benedict Cumberbatch, que l'on a pu voir dans Imitation Game), mais qui porte ses fruits car les deux acteurs transpercent l'écran et nous prouvent ici leurs talents.

 Le film a été tourné au Royaume-Uni et tout ce qui est montré dans le film a réellement été construit pour le film. C'est Dennis Gassner, le chef décorateur, qui as imaginé tout les bâtiment et tout le parcours des deux personnages (il y a environ 1.5 kilomètres de tranchés qui ont été creusés).

 C'est la costumière du film La Belle et la Bête, Jacqueline Durran, qui était en charge des centaines de tenues du film qui sont très ressemblant aux costumes Américains de la Première Guerre Mondiale, ce qui accentue le réalisme. 

Soldats américains de la Première Guerre Mondiale

Soldats américains de la Première Guerre Mondiale

  Sam Mendes réalise ici un film très personnel car, pour la première fois de sa carrière, il est au scénario et à la réalisation. Il y a beaucoup de choix de mise en scène qui font passer des messages. La Nature présente tout le long du film qui, selon la séquence, représente la vie, la mort, l'espoir ou la tristesse. On retrouve deux plan similaires au début et à la fin du film ou le personnage de Schofield est adossé a un arbre. Au début c'est pour représenter un repos pour un soldat qui peut être appelé au front à tout moment, alors que le repos de la fin veut tout représenter : le soulagement, le deuil, la tristesse...

  Pour moi, ce film est une grande réussite sur beaucoup de points, le seul défaut que je trouve a ce film réside dans le doublage français que je trouve parfois en retard sur le rythme du film.

  Pour conclure, je dirais que ce film est un véritable chef d'oeuvre qui mérite ses différents prix et nomination. Que vous aimiez ou non les films de guerre, vous pourrez voir ce film et ressentir tout un panel d'émotions que j'ai moi même ressenti. 

1917
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents