Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Edge of tomorrow

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 25 Novembre 2020, 16:47pm

Edge of tomorrow

Egde of tomorrow
 


"Edge of tomorrow" ( un jour sans lendemain ), est un film de science-fiction/action américain réalisé par Doug Liman, sorti en 2014, qui est une adaptation du roman "All you need is kill" de Hiroshi Sakurazaka. Avec les acteurs Tom Cruise dans le personnage de Bill Cage, Emily Blunt dans celui de Rita Vrataski, Brendan Gleeson dans celui du général Brigham ou encore Bill Paxton dans le rôle du sergent maître Farrell.

 

Tom Cruise continue son voyage de science-fiction avec "Edge of Tomorrow". Dès le début, le spectateur est plongé dans une atmosphère post-apocalyptique qui mêle réalité et fiction afin de montrer au mieux la brutalité dont la Terre semble avoir sombré. Bill Cage (Tom Cruise) envoyé contre son gré sur le front opposant une humanité au bord de l'extinction à des extra-terrestres conquérants (les mimics). N’étant pas préparé au combat, il meurt en l’espace de quelques minutes seulement mais se réveille au point de départ afin de mener un nouveau combat encore et encore..

Edge of tomorrow s'attaque en effet au phénomène de boucle temporelle bien connu au cinéma notamment avec le film Un jour sans fin de Harold Ramis ou encore comparé avec le film Starship Troopers de Paul Verhoeven. Contraint de revivre la même journée indéfiniment mourant de causes des fois héroïques mais aussi stupide, Bill Cage (Tom Cruise) rencontre alors Rita (Emily Blunt) alias "Full metal bitch", une héroïne des forces armées qui lui apprendra à utiliser cette faculté afin de sauver le monde. 

 

Ce film d'une durée de 113 minutes, enchaîne le rythme lent et rapide ce qui permet à celui ci d’être dynamique et de garder le spectateur concentré sur ce qu’il regarde. Les moments lent du film sont utilisés pour informer le spectateur de la situation comme par exemple, la présentation des personnages, les instructions données à Bill Cage (Tom Cruise). Les moments rapides sont utilisés pour montrer les centaines de journées qu'il subit en boucle accélérant alors la vitesse des plans. Tom Cruise a dû mourir ici plus de fois que lors de toute sa carrière. Justement, cet aspect offre un côté comique au film, lorsqu’il meurt plusieurs fois d’affilée au même endroit, souvent pour des bêtises mais, au fond, ça nous rappelle cette question qu’on s’est forcément posés au moins une fois (moi en tout cas) : « mais… dans la réalité, le héros peut vraiment mourir comme un con, non ? » Et du coup, cela donne un côté "rigolo", sans tomber alors dans le ridicule et permet au spectateur de relativiser car mis à part cet aspect comique du film, celui ci reste assez triste et dramatique. La majeure partie du film joue sur l’interaction entre plusieurs couches de plans, c’est-à-dire un procédé de composition du plan où l’image est caractérisée par plusieurs “zones de regard” et ce sont ces moment dit "lent" car il y a moins de coupes et que le rythme de narration semble plus lent et plus posé que les scènes dites "rapide" de l’invasion sur la plage.

 

Ces scènes de bataille sur la plage absolument dantesques, opposant donc les humains à des extra-terrestres, à nécessité une maîtrise parfaite des effets visuels. Le studio Warner Bros a donc fait appel au vétéran Nick Davis ainsi que des studios majeurs tels que "Sony pictures imageworks, Cinesite, MPC et Framestore" afin d’assurer au mieux les effets spéciaux et visuels du film. Premièrement, la création des "mimics" a été une étape compliquée car ces animations ont étés créés exclusivement à partir d’un cube 3D traité sur des logiciels spécifiques à l'animation, ce qui demande un temps monstrueux à concevoir. Concernant les couleurs du film, il y a une alternance entre couleurs chaudes et froides comme par exemple lors des combats sur la plage avec des jaunes et oranges très présent faisant penser que ces scènes se déroulent en été, les plans filmés à l’intérieur de la base, par exemple, comportent des couleurs plus froides tels que du bleu principalement. Dans son ensemble, le film présente des couleurs plutôt ternes/non vives a l'inverse des couleurs représentant les mimics car ici, on nous propose des couleurs plus éclatantes tels que du bleu et du jaune encore mais sous un aspect "néon" ce qui permet aux extra-terrestres d’être mieux visibles et de rester au centre de l'attention. 

 

Même si ce film ne présente que des caractéristiques basique d’un film d'action, il a su se démarquer en proposant quand même une histoire intéressante et prenante avec évidemment l'acteur incontournable Tom Cruise, qui assure a chaque fois un bon film. Si l'on fait attention au détail, nous pouvons remarquer certaines erreurs et incohérences comme les emplacements géographiques par exemple, mais cela n’empêche absolument pas ce film d’être génial. 

 

Gianni Bailo.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents