Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Les Lascars, pas de vacances pour les vrais gars !

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 24 Février 2021, 21:26pm

Catégories : #Comédie, #Comédie française, #Animation

Les Lascars, pas de vacances pour les vrais gars !

« Les Lascards pas de vacances pour les vrais gars !», un film d’animation à l’humour déconcertant qui contraste avec celui des comédies françaises des dernières années. Les Lascars est un film d’animation réalisé par Emmanuel Klotz et Albert Pereira, et écrit par LKASH. Le film est sorti le 17 juin 2009. Vous y découvrirez Tony Merguez (Vincent Cassel) et José Frelate (IZM) deux jeunes du quartier de « Condé-sur-Ginette »  qui galèrent en tant que duo de Rap sans travail fixe. Après des vacances à « Santo Rico » qui sont annulés ils voudront faire tout leurs possibles pour arriver à y partir, quitte à se mettre dans les pires situations. Ce film est à la base une série de deux saisons dans laquelle on ne voit pas nos deux héro mais qui dresse un tableau sans filtres de la vie à Paris et dans les quartiers avec un humour franc et direct. Bien que les films tirés de série d’animation aient la réputation d’être moyen celui là s’en sort très bien notamment avec la fraîcheur apporté par les nouveaux personnages. L’humour y est très bon mais pas seulement. Car en effet l’histoire est prenante dès le début et les événements s’enchainent car l’action se déroule en une semaine et avec la pression du temps et celle des « ennemies » de nos personnages nous avons tout de suite envie de voir la suite du film. De plus on s’attache facilement aux différents personnages qui alternent entre chance et coup du sort. Et des personnages parlons en : tout types d’individus est détaillé dans ce film sur la rue et le travail des comédiens de doublage est très fort notamment avec Diane Kruger et Vincent Cassel à la distribution. Pour conclure je dirais que ce film est un bon miroir de ceux qu’est un quartier, fait par des gens qui le connaissent, ici la banlieue est dépeinte sans malice n’y artifice avec ses bons comme ses mauvais cotés.  

Par Hugo Bourgeois.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents