Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


James Bond: Mourir Peut Attendre

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 27 Novembre 2021, 08:12am

James Bond: Mourir Peut Attendre

James Bond, soit « Comment s’en prendre plein les yeux »

Dans ce dernier James Bond, réalisé par Cary Joji Fukunaga, nous retrouvons notre merveilleux Daniel Craig dans le rôle de l’ancien 007, qui sera accompagné de Nomi (Lashana Lynch) un agent qui a récupéré le matricule 007, pour réussir sa mission. Tout d’abord nous pouvons voir Bond profiter du repos que lui offre sa vie post-agent secret, mais ce moment de calme est brisé par l’arrivée d’un agent de la CIA qui lui demande de l’aide pour une mission. Un lieu va s’avérer particulièrement important car il s’y déroule le tournant de l’histoire : l’île qui appartient à Safin (Rami Malek), le méchant.

L’ouverture du film est juste spectaculaire, cascade sur cascade, l’agilité, l’aisance et la fluidité de James sur tout véhicule est très agréable et prenante. Cet enchainement de scènes nous tient accroché jusqu’au générique. Qui est lui-même une pose pour se rendre compte que ce film sera très impressionnant. J’ai d’ailleurs trouvé le choix de la bande son « No Time To Die » de Billie Eillish intéressant, il accompagne parfaitement le générique qui est toujours développé de la même manière dans chacun des volets de cette série. Puis, le fait d’utiliser cette musique afin de représenter le film est plutôt bien choisi en l’occurrence, surtout que l’audio est parsemé de petites notes de rappel.

L’idée que cette production dure 2h43 peut un petit peu faire peur, mais une fois lancé dans le film on ne s’en rend pas compte. Le temps est très bien géré, l’alternance entre scène d’action et scène calme pour faire avancer l’histoire est bien construite. Mais parfois, comme dans tous les James Bond, il est nécessaire de mettre son esprit cartésien de côté afin de ne pas se faire sortir de l’histoire.

Les couleurs dans le film sont dans l’ensemble assez chaudes, peu de fois les couleurs sont fades. Je pense notamment au nombreuses explosions qui ont des couleurs profondes. C’est assez agréable à regarder, et par la même occasion, les gros plans avec une très bonne netteté sur les visages sont beaux, ils n’ont pas eu peur de faire ressortir les défauts de chaque personnage car ils savent qu’ils ont assez de prestance pour assumer ses impuretés.

Ce film est fait pour en mettre plein la vue, entre explosions plus grande les unes que les autres, scènes de combats à main nue, combats en voiture ou autres véhicules. Et le style anglais de l’agent Bond est vraiment respecté: entre les nombreuses Aston Martin, les costumes ajustés à la perfection, les Royal Enfield qui sont vraiment les motos anglaises par excellence…sa place parmi les autres aventures de l’agent 007 est mérité. Pour ce dernier James Bond où Daniel Craig incarne le rôle de 007, nous retrouvons des clins d’œil aux précédents volets que j’ai trouvé amusant et bien placé.

 

Noam BLONDEL – Elève 2nde4 CAV

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents