Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


The Perfection

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 26 Novembre 2021, 18:42pm

Catégories : #Epouvante-horreur, #Action

 

Mise à part les effets spéciaux que je ne trouve pas réalistes (on remarque des défauts de proportions où les illusions ne sont pas respectées), l'histoire est très attachante et originale.

Cette œuvre se nomme The Perfection réalisée par Richard Shepard en 2018 qualifié suspense/horreur.

 

Ce film raconte l'histoire de Charlotte Willmore (Allison Williams), une violoncelliste qui à quittée son académie prestigieuse de musique pour s'occuper de sa mère gravement malade. Après le décès de celle-ci , elle retourne auprès de Anton ( Steven Weber), le directeur de son école à Shanghai. C'est alors qu'elle rencontre Lizzie ( Logan Browing), la protégée de Anton, une jeune prodige. Lizzie et Charlotte obtiennent une relation amoureuse après une sortie en boîte de nuit. Le lendemain, elles partent en voyage dans la Chine mais avec la gueule de bois, l'état physique et mental de Lizzie commence à se dégrader.

 

On se plonge directement dans l'ambiance et le thème du film dès la première image, on ressent ce mal-être à travers le regard de la grand-mère figée dans le vide, une sensation glaciale.

La construction de ce film est particulière surtout les moments de « retour en arrière » en pleine action qui permet de nous expliquer le sens de la scène, j'ai trouvé cela un peu frustrant parfois dans le sens de couper pile au moment d'une action quand même très sensationnelle. Le film est « classé » par parties (4) comme une présentation d'un plan organisé avec des titres qui sont affichés en tant que chapitre ayant un but, le principe est original et amusant dans certaines circonstances (appeler une partie par exemple « 2. Le détour » alors qu'il s'agit du plus grand et important passage du film mais, vu par un personnage, ce n'est qu'un « détour »). Je trouve que chaque titres qualifies correctement les scènes ce que j'apprécie particulièrement.

La froideur des couleurs est présente dans les moments étranges ce qui nous permet de bien distinguer les plans euphoriques aux plans alarmants.

On repère une musique assourdissante dans les passages tragiques ou suspicieux et elle monte crescendo dans une fréquence élevée lors des parties mouvementées ou d'une révélations, ainsi la musique intensifie les émotions, ce qui nous immerge dans l'ambiance ( il y a agréablement beaucoup de violon en rapport avec le thème principal).

Le seul point faible de ce film est les effets spécieux que je trouve particulièrement ratés ce qui est bien dommage pour une œuvre qui en vaut la peine.

Une seule scène m'a directement déçu car les insectes sont mal incrustés et ainsi gâche le côté « horreur » du passage.

 

Agréablement surpris de la qualité du contenu de ce film et de son originalité, je n'aurais pas du tous pensée à cette fin là qui est plutôt surprenante. Cette œuvre est fictive ce qui dérange parfois. Le suspense et le retournement de situation est très présent ainsi captive le spectateur tout en transmettant assez d'émotions.

Une histoire clinquante !

Fany

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents