Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Argo

Publié par Hige and blue sur 18 Décembre 2012, 12:21pm

Catégories : #Argo

Argo

Argo, retour sur la révolution iranienne. En contestation à la protection américaine offerte au Shah, les révoltés iraniens s'en prennent à l'ambassade Américaine. Dans le chaos et l'incompréhension générale, six Américains réussissent à s'échapper et se réfugient à l'ambassade Canadienne.

A des kilomètres de là, Tony Mendez (Ben Afleck), meilleur exfiltreur de la C.I.A, est appelé en urgence sur l'affaire. Les idées les plus folles sont déjà proposées par le directeur de l'organisation (dont une qui consiste à leur envoyer des vélos pour qu'ils accèdent à la frontière Irakienne !). Le soir, en regardant un film de SF avec son fils, l'idée lui vient de monter un faux film ayant pour prétexte d'être filmé dans un milieu exotique. Ains,i il contacte un grand réalisateur d'Hollywood et monte toute une campagne bidon autour de ce futur chef d'oeuvre.

En espérant pouvoir faire passer les six rescapés pour le staff du film, il décolle pour l'Iran. Toute l'équipe du film est présentée comme étant canadienne car les polices iraniennes recherchent activement tout américain. Arrivée sur place, une tension s'installe, le moindre contrôle est retranscrit par un jeu de regard interminable. On assiste ensuite à la rencontre entre ces six rescapés et notre exfiltreur. La première rencontre se fait difficilement, le manque de temps et le manque de confiance de la part des futurs exfiltrés jouent en sa défaveur.

Finalement, on assiste à un film habilement articulé. La tension monte de manière graduelle sans s'arrêter et sans nous laisser de répit. L'effort fait par le réalisateur pour coller à la réalité, comme l'utilisation d'images d'archives et la ressemblance des acteurs à leurs modèles (personnes réellement sauvées, le film s'inspirant d'un fait réel) donne une réelle dimension au film.

En bref on se retrouve devant l'un des meilleurs films de cette fin d'année.

Raphaël Thiel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents