Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Frankenweenie

Publié le 18 Novembre 2012, 09:55am

Frankenweenie

Frankenweenie est un film d'animation de Tim Burton

C’est parti pour un autre univers .

Cette fois-ci, Tim Burton nous envoie dans un monde encore plus en noir et blanc, avec des créatures conformes à son univers, fait de personnages au regard vague, mystérieux et hypnotisant ou avec un regard malveillant et fou.

C’est l’histoire de Victor qui a perdu son chien lors d’un accident de voiture. Un jour, en cours de science, le professeur explique qu’une force électrique parcourt le corps de tout être vivant comme les grenouilles par exemple et que, par-là, cela signifie qu'un peu de vivant reste dans un être qui est mort. Cette expérience fait d’ailleurs référence à Galvani qui, lui, a cru que la grenouille était toujours vivante.

Bref, cette leçon de science est pour Victor une révélation. Il se met donc en tête de ramener à la vie son chien par l’une des forces électriques la plus terrifiante et la plus puissante : la foudre.

Son chien revient donc d’entre les morts, mais il cause également beaucoup de problèmes qui seront ridicules pour certains et pour d’autres plus dévastateurs. Ne valait-il pas mieux accepter la mort du chien au lieu de la braver ?

Par rapport aux autres long métrages de Tim Burton, "Frankenweenie" est un film un peu décevant . Certains personnages ne jouent pas de rôle assez psychédélique, féerique, délirant, ils n’ont pas beaucoup d’originalité, ne sont pas assez approfondis et attachants, alors que, dans «Alice au pays des merveilles» ou encore «Charlie et la chocolaterie», les personnages l'étaient beaucoup plus avec, en plus , le côté halluciné, élément essentiel qui fait toute la valeur des personnages de Tim Burton. Ce film manque un peu de folie et d’extraordinaire.

D’habitude, quand Tim Burton fait un film, il crée un univers complètement surréaliste et c’est cette marque d’originalité qui fait la carte d’identité de tous ses films. Alors que là, le monde réel est associé à un côté science démoniaque qui nous éloigne de la poésie habituelle.

Malgré tout, il faut avouer que les montres du film sont vraiment amusants, surtout les singes des mers qui font penser à des grenouilles et qui semblent autant marteaux que les « Gremlins » . Le rat d’égout devenu monstre…Mais il y a aussi de gentilles créatures comme la chienne Perséphone, un nom issu des légendes de la mythologie grecque.

Ceci dit, ce n'est pas si mal, et si vous aimez Tim Burton, alors vous aimerez ce film.

Xavier Gonnachon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents