Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Le monde fantastique d'Oz

Publié le 17 Mars 2013, 21:12pm

Le monde fantastique d'Oz

Le monde fantastique d’Oz est un film divertissant qui reste cependant réservé aux gens appréciant le fantastique et les films de Disney assez ordinaires mais qui font toujours sourire les enfants.

Oscar Diggs, un magicien banal qu’on rencontre partout dans les cirques ambulants, souhaiterait sortir de cette vie difficile où il survit de ses représentations peu fructueuses et monotones, son vœu est de devenir un grand homme même si au fond de lui, il ne croit pas à ce changement.

Un jour après une dispute avec des spectateurs, une tornade s’abat sur la petite foire du Kansas. Oscar est lui-même emporté par cette force de la nature . Alors qu’il allait mourir il crie au ciel qu’il promet de changer et de devenir quelqu’un.

Sa promesse entendue, il se retrouve dans le pays d’Oz, un monde extraordinaire où il devra accomplir la prophétie : tuer la méchante sorcière afin de rétablir la paix.

Il est vrai que l’histoire n’est pas très originale, et qu’elle repose toujours sur le schéma du gentil qui tue le méchant . Personnellement ça ne me dérange pas car l’importance dans un film fantastique et fantaisiste est de s’évader loin de la réalité, de rêver.

Le pays d’Oz est un monde orné de fleurs gigantesques aux couleurs flashy, de végétaux qui jouent de la musique, de lianes roses, de pierres précieuses rouges, vertes et bleues; bref, c’est un monde haut en couleur un peu trop à mon goût. Ces couleurs très vives permettent d’amplifier le sentiment d’être dans un monde imaginaire, le problème c’est que c’est tellement voyant et inhabituel que ça devient perturbant pour l’œil, on n'y croit pas vraiment : trop de couleurs tuent la magie et donnent un effet artificiel.

Pour certains décors - désolé d’employer ce terme- mais c’est vraiment un massacre : la cité d’émeraude est peu travaillée, elle ressemble de près à une plaque de métal découpée et peinte en vert. Idem pour les vêtements des sorcières : ils ont un peu abusé sur les paillettes, les plumes ou pire encore le costume en plastique de la deuxième méchante sorcière.

Et oui, au cours du film, une deuxième méchante sorcière apparaît, heureusement d’ailleurs parce que la première manquait un peu d’agressivité. C’est vrai que les sorcières affirment peu leur personnalité, leur caractère. Rassurez-vous, il n’y a pas que des points négatifs.

La ville des poupées en porcelaine est très bien faite, c’est d’ailleurs le décor le plus beau du film et le plus original, c’est une ville faite de tasses, de bols, théières… Je trouve qu’on se rapproche de l’univers onirique d’Alice aux pays des merveilles car les couleurs sont les mêmes que sur la grande table où le chapelier fou et ses amis prennent le thé . Ce sont des couleurs blanches, grises et bleues qui sont simples mais qui sont plus plus agréables à regarder. Et c’était touchant car c’est dans cette ville qu’Oscar répare les jambes cassées d’une poupée en porcelaine. C’était émouvant également car ce qui était impossible dans notre monde était possible dans le pays d’Oz.

L’autre point positif est que certains personnages nous font rire, comme le singe avec des ailes et d’autres personnages comme la poupée de porcelaine.

Évidemment il n’y a pas de film fantastique sans effets spéciaux et ils étaient particulièrement réussis. Autre point important : la musique de Danny Elfman qu’on reconnait assez facilement quand on est initié avec les films de Tim Burton. Cette musique est entraînante, émouvante; bref, elle est parfaite.

En conclusion, c’est un très bon film à voir qui permet de retrouver l’univers merveilleux de L.Franck.Baum qui est l’auteur du magicien d’Oz. En revanche, je ne sais pas s'il plaira à tout le monde. C’est plutôt destiné à ceux ou celles qui apprécient les films assez classiques et qui permettent de voyager loin de notre monde ennuyeux. Pour faire simple, c’est un film pour les enfants et tous les gens aimant rêver de choses non rationnelles .

Xavier Gonnachon

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents