Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


!!!MANIAC!!!

Publié le 18 Janvier 2013, 20:31pm

Bonjour amis lecteurs,

Je viens aujourd'hui vous parler d'une histoire d'horreur : MANIAC ....Tout d'abord sortie en 1980 aux U.S par William Lustig et inspirée par de véritables tueurs en série tel que Ed Gein, c'est un film culte d'amateurs de films de cinéma "gore". Maniac fit scandale à l'époque de sa sortie en 1980, en raison de la violence graphique extrême de ses meurtres et de l'atmophère particulièrement poisseuse du film. Conséquences logiques de la violence de Maniac, le film a était présenté dans différentes versions plus ou moins censurées selon l'époque et le pays. Pour l'époque, les maquillages impressionnants de Maniac sont l'oeuvre de Tom Savini, véritable spécialiste du maquillage sanglant dans les années 80. Selon la légende inhérente aux films cultes, Maniac aurait été en grande partie tourné à New York sans aucune autorisation. Les scénes étaient alors tournées le plus vite possible, avant que les véhicules de l'équipe n'entament de véritables courses poursuites contre la police new-yorkaise.

Venons en au Maniac de 2O12... Alexandre Aja est le producteur mais aussi le scénariste de ce film. Réalisateur de Mirrors (2008), La colline à des yeux (2006) et Haute tension (2003), nous pouvons voir que le genre horrifique est son domaine. Pour le choix de l'acteur, il a pris un personnage qui se veut charmant et timide, mais qui en un quart de seconde peut poignarder et scalper ses victimes : cet acteur n'est autre que Elijah Wood. Lorsque je suis allée voir ce film, je ne pensais pas qu'il allait être si réaliste. Ce film est très riche en matière d'hémoglobine. L'actrice Nora Arnezeder en témoigne:"Je ne supporte pas la vue du sang et celui qu'on a utilisé dans le film avait l'air tellement vrai que j'ai falli faire une attaque." Même moi, j'ai cru qu'à certains moments, j'allais vomir entre la vue du sang, le bruit de la peau du crane qui se décroche.. alors que des film d'horreur j'en ai vus...Bref 10/10 pour le réalisme. Pour la caméra, le réalisateur a voulu tourner en caméra subjective. Il place ainsi son public dans la peau du tueur en série, le premier film d'horreur tourné de cette façon innovante et inventive.

Juste pour donner quand même l'envie d'aller le voir, l'histoire est prenante car le personnage principal a des flashs du passé qui nous montrent pourquoi il est devenu cet homme...L'histoire d'amour vient nous apporter un peu de douceur et d'espoir. Qui sait? Peut-être que, dans certains films d'horreurs l'histoire se termine bien :) Et ce qui m'a énormément plu, c'est la caméra subjective, tout simplement prenante.

Et n'oublions pas, ce film est à la fois une production française et américaine.

Lo Cicero Ambre. :)

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents