Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


PAULETTE

Publié le 27 Janvier 2013, 11:27am

PAULETTE

Paulette n'est pas une mamie comme les autres. Elle est haineuse, raciste (même envers son propre petit fils métisse) et insulte tout le monde. Depuis la mort de son mari et la fermeture de son restaurant - magasin de pâtisserie, elle est fauchée et vit dans une cité HLM, ne parvenant plus à payer ses impôts avec sa petite retraite. Du coup, pour arrondir ses fins de mois, elle décide de se mettre à dealer.

Bernadette Lafont est super dans le rôle de cette septuagénaire vendeuse de haschich, même si elle ressemble beaucoup au personnage qu'elle incarnait dans "la Première Étoile", Mme Morgeot, la voisine raciste et méchante. Mais au cours du film, Paulette évolue et l'actrice modifie donc son jeu : et oui, visiblement, vendre de la drogue, ça rend aimable, sympathique et tolérant.

On retrouve également ici, dans le rôle des amies qui l'aident dans son "petit commerce" Carmen Maura (qui a joué dans "Les femmes du sixième étage"), Dominique Lavanant (la Christiane des Bronzés) et Françoise Bertin, qui incarne incroyablement bien la petite Mamie atteinte de l'alzheimer.

Après son polar "Les origines du monde", le réalisateur Jérôme Enrico change totalement de genre avec Paulette, qui se veut et qui est un film comique. Il faut dire qu'entre Paulette qui insulte tout le monde, Paulette qui vend du haschich dans la rue, Paulette qui fait des space cake afin d'augmenter les recettes et Paulette qui demande à la police enquêtant sur le trafic de drogue combien se vend un gramme de résine de cannabis, on ne s'ennuie jamais.

Inspiré d'une histoire vraie, on pourrait s'attendre à un film moralisateur qui dirait que "dealer, c'est mal". Si la morale est là, elle est bien faible, et porte plutôt sur la tolérance. Mais je pense que chacun est capable de faire la part des choses, et chacun sait, en voyant ce film, que ce ni une pub qui incite à dealer, ni un film raciste.

Film plaisant et décontractant que je conseille à ceux qui voudront passer un bon moment.

Aglaé Veillet.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents