Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Renoir

Publié le 27 Janvier 2013, 16:29pm

Renoir est un film de Gilles Bourdos. On peut se demander d'après le titre de qui il va être question dans le film: "Renoir, le père ou le fils? " (question que se posera Andrée) Mais le film est en fait dédié à Auguste et Jean Renoir, ainsi qu'à Andrée qui sera la muse de ces deux hommes.

C'est en effet elle qui déclenchera le film. Andrée arrive à la maison Renoir en convoitant la place de modèle. Elle deviendra alors le dernier modèle d'Auguste Renoir. Jean Renoir découvrira lui aussi cette jeune femme en revenant dans la maison lors de sa convalescence. Andrée permettra l'inspiration d'Auguste et de Jean.

Le seul point négatif à mes yeux est la légère platitude du film. Sans demander à s'apparenter à un film d'action, Renoir peut paraître un peu ennuyeux à quelques reprises. Malgré sa fonction biographique, le film ne nous apprend pas grand chose sur les personnages. On ne nous montre que quelques relations, l'histoire globale des frères et c'est tout. Deux des frères Renoir, Pierre et Claude, sont "oubliés". En plus de leurs plus faible célébrité, le film les éloigne de l'esprit de la Maison. Pierre est absent de la maison (on ne le voit que lors d'une de ses permissions) et Claude paraît rejeté par Auguste. Il donne l'impression d'être un intrus dans cette maison et qu'Auguste ne l'aime pas. Cet éloignement des deux frères permet cependant de mettre en valeur le lien entre Auguste et Jean.

Ce lien est comme créé par Andrée. Cette dernière représente à la fois l'auteur et le spectateur du film. C'est avec elle que le film se déclenche, que l'on arrive dans la maison, puis avec son regard qu'on la découvre. Elle instaurera une nouvelle relation entre le père et le fils.

Andrée reste pourtant un personnage très mystique. On ne sait rien d'elle, et ce sont les Renoirs qui permettront d'en apprendre un peu plus sur elle.

Les personnages sont magnifiquement bien joués: Michel Bouquet incarne parfaitement un Auguste Renoir fatigué et usé par la vie, cherchant pourtant à faire ce qu'il aime jusqu'à la (sa) fin. Vincent Rottiers nous montre un Jean plein d'innoncence et en découverte de la vie. Puis Christa Theret, qui joue la charismatique et mystérieuse Andrée, apporte la sensualité présente dans le film.

La sensualité, qui s'additionne à la poésie du film, est combinée avec la présence de nombreuses métaphores. On pourra notamment remarquer une très belle métaphore charnelle entre le peintre et son modèle.

Le film avec une atmosphère calme et paisible, fait ressentir le coté poétique, mais surtout, entraîne directement le spectateur au coeur de la peinture de Renoir. L'ambiance du film ne peut que nous emmener dans le monde d'Auguste Renoir. Comme dans un tableau impressionniste, les couleurs sont douces et claires, des scènes de vie quotidienne sont représentées comme le grand dîner de la famille (qui peut nous rappeler Le déjeuner des canotiers ), les scènes de baignades... De plus, les plans larges avec les personnages et les grands paysages en arrière plan représentent aussi le courant. L'impression d'être dans un tableau est aussi confirmée par certains plans. Auguste et Andrée ont très souvent des cadres autour d'eux (encadrements de porte, piliers de l'atelier, vrai cadre,...) ce qui permet de les isoler dans le monde de la peinture.

Ce film est donc une vraie réussite qui nous plonge dans l'univers de Renoir. Un très beau film français (en dépit des préjugés sur les films français! ...je ne vise personne...) à voir ;)

Jessica Perrissoud

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
F
Je trouve ta critique très bien écrite et très proche de ce que j'ai pensé du film.<br /> Je voulais en faire une aussi sur ce film mais après avoir lu la tienne, je ne peux plus car je me sentirais très nul ^^<br /> Moi aussi j'ai beaucoup aimé &quot;Renoir&quot; =)
Répondre

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents