Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Ave, César!

Publié par Gaël Baudet sur 26 Février 2016, 11:25am

Ave, César !

Non, je ne salue pas l’empereur romain mais je cite le nouveau film des frères Coen. Si vous ne connaissez pas ces gars, il faut se faire du souci et il faut foncer voir Fargo , The Big Lebowski ou O’Brother.

Revenons à Ave, César! . Ce film retrace une journée peu commune d’Eddie Mannix, le gars qui est chargé de régler tous les problèmes qu’on peut rencontrer quand on fait un film à Hollywood. Oui, en lisant le titre, on peut penser que les frères Coen sont revenus 2000 ans en arrière, et bien non, ce film nous plonge dans les coulisses d’un Hollywood des années 50 où Eddie Mannix va devoir gérer les problèmes de plusieurs stars et essayer de retrouver l’acteur le plus réputé du moment : Baird Whitlok, enlevé par un groupes d’activistes politique communistes.

Comme je ne sais pas par où commencer, puisque le film par dans tous les sens, regardons la bande annonce. Non! Ne le faîte pas si vous avez envie de voir le film car malheureusement tous les beaux acteurs sur l'affiche (exépté Josh Brolin) jouent tellement peu dans le film que leur apparition se résume à la bande annonce. Néanmoins elle ne nous renseigne pas sur le message que le film porte. Un message plus politique qu'on pourrait le penser.

 

Gaël Baudet

 

Ave, César!

En effet, les frères Coen débatent du capitalisme et du communisme tout en critiquant le cinéma d'aujourd'hui par le biais des années 50. En dressant le portrait caricaturale des gros studios Hollywoodien, ils se moquent des studios comme une gigantesque farce. En parlant de film qui se moque des studios, le dernier Inaritu, The Revenant , a été tourné entierement en dehors des studios, dans le grand froid (toujours en train de faire des prouesses celui là).

Pour ridiculiser ces studios, les freres Coen ont fait appels à d'excellent acteurs, même si ils sont très peu visibles à l'écran ils permettent de faire du cinéma des années 50, une bonne farce. Oui, une bonne farce. Tout ces faux films très bien réalisé (incroyable scène de danse de Channing Tatum) nous font plus rire qu'avoir des frissons.Et la mise en scène nous dirigent dans cette direction, en nous présentant par exemple tous les personnage qui sont des acteurs dans leur propre film qu'ils sont en train de tourner.

Malheureusement le film a quelque longueur même si la musique rythme le film( certaine musique sont surprenante surtout celle du générique de fin).

Allez voir au cinéma Avé, César ! si vous avez envie de le voir, car je le vois très mal passé un dimanche soir sur TF1, la qualité du film en perdrait sur petit écran.

Gaël Baudet

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents