Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

cinebaudelaire.overblog.com

Blog des élèves de cinéma du lycée Baudelaire de Cran-Gevrier


Mustang

Publié par les élèves du lycée Baudelaire sur 19 Novembre 2015, 21:24pm

Mustang

Deniz Gamze Ergüven, réalisatrice, scénariste, actrice franco-turc nous propose son premier long-métrage Mustang, un film dramatique et aussi une œuvre féministe engagée.

C’est l’histoire de cinq sœurs orphelines qui sont élevées par leur grand-mère et leur oncle dans un village reculé de Turquie. Le dernier jour de l’année scolaire, avant de rentrer chez elles, elles décident de faire un détour à la mer et de s’amuser avec des garçons de leur classe. Mais des commérages se créent dans le village et leur oncle Erol en est averti, en supposant à tort que trois de ses nièces ne doivent plus être plus vierges. Il reproche à la grand-mère une éducation trop laxiste. La maison au fur et à mesure devient comme une prison, les cinq sœurs sont privées de téléphone, d’ordinateur, de maquillage, il y a désormais des barreaux aux fenêtres et les portes sont fermées à clefs.

Tour à tour leurs mariages vont être arrangés. L’ainée Sonay veut à tout prix épouser son petit ami Ekin, elle fait du chantage à sa grand-mère pour pouvoir se marier avec l’homme qu’elle aime. Selma, la deuxième se marie avec Osman, un homme qui ne lui plait pas du tout. Durant la nuit nuptiale, la famille d’Osman ne discerne pas la moindre trace de sang sur le drap. Selma est emmenée d’urgence à l’hôpital mais, heureusement pour elle son hymen est intact, la jeune femme a la vie sauve. Ece, la troisième, finit par se suicider car elle ne supporte plus cette vie. Nur, la quatrième, va se marier à son tour, cependant elle se fait régulièrement violer par son oncle. Elle décide de fuir avec sa sœur Lale. Durant son mariage, les deux sœurs partent en voiture. Les deux sœurs finissent dans un talus, elles finiront leur voyage jusqu’à Istanbul en car où vit leur ancienne maitresse d’école.

J’ai vraiment apprécié ce film qui est assez émouvant à certains moments. On remarque vraiment la solidarité entre ses cinq sœurs qui essaient tant bien que mal de vivre sous un régime familial strict. Cela m’a fait découvrir une culture différente qui doit être dure à vivre au quotidien. Ce film est un film féministe engagé qui dénonce ce que les jeunes filles turques vivent au quotidien, un quotidien dans lequel elles ne peuvent pas s’épanouir.

Bionaz Mélissa

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents